Cuisine de Pâques en Italie : Pagnotta Pasquale

À travers cette histoire, nous voulons vous emmener dans un lieu spécial, un lieu riche en histoire, culture et paysages magnifiques, un lieu proche de la ville de Cesena sur les hauteurs des Apennins romagnols.
Lorsque nous visitons le village de Sarsina, nous pouvons admirer avant tout la nature, le paysage verdoyant est impressionnant, les forêts qui s'y trouvent sont vieilles de plusieurs siècles et riches en faune locale, encapsulant toute la beauté et l'historicité du lieu. Ce village a été fondé par les Romains, mais auparavant, c'était le peuple ombrien qui y vivait vers le IVe siècle avant JC.
Vers le premier siècle avant JC, elle devint un municipium romain et le resta jusqu'au Moyen Âge. Cette ville joua en effet un rôle très important dans les contacts commerciaux entre Ravenne et Rome.
Grâce à l'histoire ancienne de cette ville, de nombreuses traditions culturelles, gastronomiques et œnologiques l'entourent également.

Sarsina : entre culture et tradition
Comme nous l'avons déjà mentionné, Sarsina est un village plein de traditions enracinées dans le passé.
Une fête liée à la domination romaine est précisément celle qui a lieu un samedi sur deux en juillet, et ce n'est pas la seule.
Pendant la période estivale, ce petit village regorge de vitalité et les gens affluent du monde entier pour assister à la fête de San Vicino à la fin du mois d'août, mais pas seulement, il est important de souligner qu'à Sarsina, dans la cathédrale de la ville , on conserve le collier de San Vicino, une relique particulièrement spéciale pour les fidèles.
Une autre fête importante pour la ville de Sarsina est la Sagra della Pagnotta Pasquale (Fête du Pain de Pâques) . A cette occasion l'avènement de Pâques est célébré les deux dimanches qui la précèdent ; le plat principal de cette tradition est précisément la Pagnotta Pasquale, un dessert typique local, mais pas le seul ; il est toujours accompagné de dégustations de Salsiccia "Matta" et de "guscioni" rustiques.
Au début, la Pagnotta Pasquale était consommée le jour de Pâques, même au petit-déjeuner, accompagnée d'œufs, de salami et de bon vin (vin local), aujourd'hui elle est consommée plus tôt pour célébrer Pâques et l'arrivée de la belle saison.

Ingrédients et significations
La traditionnelle Pagnotta Pasquale (pain de Pâques) a une recette ancienne qui a certainement subi des variations au fil du temps, car à mesure que la société change, la cuisine change également, mais la tradition est toujours restée la même depuis les premières célébrations de Pâques.
Les ingrédients du pain de Pâques sont simples mais en même temps riches de sens et de tradition : 2,2 lb de pâte levée ; 4,4 lb de farine de blé ; 1,5 lb de sucre ; 10 œufs ; zeste râpé de 2 citrons; 2 sachets de vanille ; une poignée de levure de bière ; une pincée de sel; raisins secs; 5,3 onces de saindoux.
Comme pour toute bonne chose, il faut plusieurs heures de préparation pour réaliser le pain de Pâques parfait, et au fil des années tous les grands boulangers ont adopté différentes techniques pour obtenir un résultat final digne de la grande tradition qui accompagne ce merveilleux dessert, un dessert riche, dans l'histoire, la tradition, la célébration et des significations profondes qui vont au-delà de la nourriture.